Vos questions sont entre de bonnes mains

/

Pointage

/

Accueil

Pointage, le guide pratique

Pointage, le guide pratique

Le Code du travail oblige l'employeur à contrôler et décompter le temps de travail de ses salariés par pointage. Quel que soit le système de pointage adopté, ce dernier doit présenter des garanties de fiabilité et de transparence.

Ce site vous aidera, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
rené verdoux

retraité fonction hospitalière

Nouvel expert

didier langlumé

association interprofessionnelle d'aide aux toutes petites entreprises

Expert

liliane lota

syndicaliste | demandeur d emploi

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le délai de réalisation du projet.

Merci de préciser votre code postal.


Pointeuse temps de travail, l'essentiel en une page

Partager
Envoyer par email

L'essentiel de la réglementation, des matériels existants et de la mise en place du pointage en entreprise.

Voici un aperçu des points abordés dans notre guide pratique de la pointeuse de temps de travail. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Trouvez un spécialiste du pointage

Pointeuse et temps de travail : la réglementation

Dès qu'un employeur fait travailler des salariés pour son compte, le Code du travail le contraint à décompter leurs temps de travail en recourant au système du pointage du personnel. Il s'agit de l'enregistrement des débuts et fins des horaires de travail par l'utilisation d'une pointeuse. Cela impose également des devoirs à tous leurs salariés, même ceux appartenant à la catégorie des cadres. Les pointeuses et systèmes de pointage sont soumis à certains critères voire limitations d'emploi. Leurs introductions dans l'entreprise interviennent au terme de procédures, certaines prenant même la forme d'une autorisation administrative à demander à la CNIL.

Les systèmes de pointage

La pointeuse est un simple outil de mesure et de contrôle du temps de travail : elle doit répondre strictement aux besoins de l'employeur en termes d'organisation du temps de travail dans son entreprise.

Il existe différents systèmes de pointage. La feuille de pointage est l'enregistrement papier ou numérique des données fournies par la pointeuse. Elle peut aussi être remplie manuellement et constituer à part entière un moyen de contrôle du temps de travail. La pointeuse mécanique est un système simple doté d'une horloge qui permet de connaître les heures d'arrivée et de départ du personnel via l'insertion d'une carte ou la pression d'un bouton. La pointeuse mobile est un système de pointage qui permet de contrôler le temps de travail des salariés non sédentaires et passant une partie importante de leur temps en dehors des locaux de l'entreprise. La pointeuse biométrique est le système de pointage le plus évolué, car il permet d'enregistrer des données physiologiques comme les empreintes digitales, le fond de l'œil...

En France, la CNIL n'autorise pas son utilisation pour contrôler les horaires des employés, mais elle peut bénéficier d'une autorisation si elle sert à surveiller l'accès de zones spécifiques. La badgeuse est une évolution de la carte à insérer dans la pointeuse. Il s'agit désormais d'un badge à insérer dans la pointeuse, les données sont ensuite enregistrées et traitées automatiquement.

Trouvez un fournisseur de pointeuse

Mise en place du pointage dans une entreprise

La mise en place d'une pointeuse du temps de travail passe par des procédures à respecter. Avant toute mise en fonction, il doit obtenir l'autorisation administrative de mise en place d'une pointeuse, et communiquer en interne auprès des salariés et de leurs représentants, s'il y en a.

L'employeur peut utiliser un logiciel de pointage adapté à ses besoins : plus le logiciel est performant pour le traitement des données, plus il est onéreux. Enfin, il doit assurer la gestion quotidienne du fonctionnement de sa pointeuse : archivage et conservation des documents et formulaires pendant une durée légale afin de pouvoir présenter ces documents sur demande, notamment celle de l'inspection du travail, l'Urssaf et le fisc.

Prix pointeuse temps de travail : selon le système choisi

Le prix moyen d'une pointeuse oscille entre 200 € et 4 000 €. Tout dépend du système de pointage retenu par l'entreprise ainsi que des prestations du fournisseur.

Dispositif de pointage : qui contacter ?

L'employeur souhaitant mettre en place dans son entreprise un système de pointage a plusieurs solutions :

  • passer par un prestataire extérieur qui lui fournit le matériel, le logiciel de pointage ainsi que toutes les prestations liées à l'utilisation de la pointeuse ;
  • créer son propre système de pointage.
Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs fournisseurs spécialistes du pointage. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement adapté à votre activité . Demander un devis

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.